Pourquoi le dos fait-il mal dans la région lombaire: nous étudions les causes de la douleur

mal de dos dans la région lombaire

Si le bas du dos fait mal chez les femmes, les raisons peuvent résider dans des perturbations du travail de divers organes et systèmes, qui, en règle générale, sont indiqués par la nature de la sensation de douleur, sa fréquence et d'autres facteurs. Un diagnostic fiable n'est établi que par un spécialiste compétent après examen, conversation et approbation de la liste des tests requis. Cependant, avant de consulter un médecin et de lui demander : "Si les femmes ont des douleurs lombaires, qu'est-ce que cela pourrait être ? " - Cela vaut la peine d'examiner vos sentiments pour les décrire de manière plus fiable au cabinet du médecin, surtout s'ils sont de nature naturelle . . prolongé.

Types de maux de dos

Avec la lombalgie chez les femmes, les causes commencent à être identifiées en déterminant le type de douleur. Ils peuvent être à la fois des sommets réguliers et constants ou "donner" à d'autres départements.

Douleur lancinante

La lombalgie douloureuse chez les femmes indique généralement les maladies suivantes:

  • ostéochondrose, hernies intervertébrales ou autres processus de la colonne vertébrale, dans lesquels l'élasticité et la capacité du tissu osseux à supporter des charges pendant le mouvement sont perdues;
  • inflammation des muscles du bas du dos ou des organes génitaux féminins, qui survient, par exemple, avec l'hypothermie;
  • les maladies rénales, y compris la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite, la lithiase urinaire, etc.
  • Les blessures à la colonne vertébrale caractéristiques peuvent conduire au fait que le bas du dos fait souvent mal;
  • Chez certaines femmes, le bas du dos est tiré au début des règles ou pendant la grossesse.

Douleur vive et aiguë

Souvent, une douleur aiguë dans le bas du dos chez les femmes "se propage" aux membres inférieurs et rend les mouvements difficiles. La douleur aiguë peut être due à :

  • inflammation ou pincement du nerf du plexus sacré pour diverses raisons;
  • maladies infectieuses, tumeurs;
  • Spasmes musculaires piriformes;
  • Blessure à la colonne vertébrale ou problèmes de résistance osseuse, etc.

Herpès

La douleur dans la ceinture lombaire, en règle générale, parle de maladies des organes et systèmes adjacents. Exacerbation de la pyélonéphrite, des calculs biliaires, de la pancréatite, des problèmes cardiaques ou œsophagiens - C'est une cause fréquente de lombalgie chez les femmes la nuit. Ce type de douleur est un signe alarmant et une raison de consulter immédiatement un médecin, l'automédication peut avoir de graves conséquences négatives pour tout le corps.

Causes des maux de dos chez les femmes.

Les caractéristiques de la lombalgie chez les femmes sont associées à la structure du corps féminin, en particulier, au système reproducteur et aux voies urinaires, ainsi qu'à des "changements" hormonaux et à d'autres facteurs.

Maladies de la colonne vertébrale.

Les pathologies de la colonne vertébrale, pour lesquelles le dos fait mal dans la région lombaire chez la femme, comprennent l'ostéochondrose et, par conséquent, les hernies et les nerfs pincés. Une telle maladie est associée au port de chaussures à talons inconfortables, à un mode de vie sédentaire ou, au contraire, à des charges excessives. La douleur due aux maladies de la colonne vertébrale peut affecter les membres inférieurs, le coccyx, le sacrum et interférer avec l'activité motrice normale.

Hypodynamique

Une autre raison de la lombalgie chez les femmes est le manque de mouvement ou l'inactivité physique, entraînant une atrophie musculaire. En conséquence, la position physiologique de la colonne vertébrale est perturbée, des protubérances et des hernies se forment, provoquant des douleurs dans diverses parties du dos.

Hypothermie

La période estivale est caractérisée par des maux de dos associés à une inflammation musculaire après une hypothermie. C'est dans les climats chauds, lorsque la transpiration augmente, que le moindre courant est dangereux pour le bas du dos. Aussi, faiblesse, ballonnements, insomnie peuvent se joindre à la douleur. La meilleure solution à ce problème est le repos au lit, les pommades à effet chauffant, le réchauffement.

Grossesse

Les douleurs lombaires chez les femmes pendant la grossesse peuvent être grossièrement divisées en deux catégories :

  • douleur au cours du premier trimestre de la grossesse, qui est un symptôme alarmant de la survenue d'une fausse couche. Ils peuvent être accompagnés de décharge, de température, etc. Dans ce cas, une attention médicale immédiate est requise;
  • croissance intensive du fœtus, préparation du bassin à l'accouchement, changement du centre de gravité et redistribution de la charge - c'est ce qui provoque des douleurs lombaires chez les femmes en fin de grossesse.

Pathologie de l'appareil reproducteur

Les organes féminins du petit bassin sont situés de telle sorte que des pathologies de leur structure (kystes ovariens, annexites, grossesses extra-utérines, endométriose et autres) peuvent se manifester par des douleurs lombaires inférieures à la taille.

Un trait caractéristique d'une telle douleur est l'absence de sa manifestation pendant le mouvement, l'intensification ou l'affaiblissement selon le cycle féminin. Les maladies chroniques provoquent souvent des douleurs lancinantes qui irradient dans le rectum.

Ménopause

Pendant la ménopause, une femme connaît des changements dans le fond hormonal, ils ne peuvent pas passer sans laisser une trace de tissu osseux, qui devient fragile, sujet à l'ostéochondrose, c'est pourquoi les femmes ont des douleurs lombaires pendant cette période. Il est important de surveiller votre alimentation et de faire de l'exercice léger pour renforcer votre corset musculaire.

Menstruation

Le fond hormonal d'une femme influence l'apparition de la douleur pendant la menstruation. L'hormone progestérone abaisse le seuil de la douleur, rendant même les contractions utérines mineures douloureuses. De plus, la douleur pendant cette période peut être associée à une irritation des parois intestinales due à l'action des hormones, à la rétention d'eau, qui dilate à la fois les organes et les tissus qui commencent à exercer une pression sur la colonne lombaire.

Exercice excessif

Parallèlement à l'inactivité physique, la surcharge physique du corps d'une femme provoque également des douleurs lombaires. Un stress excessif sur des muscles non entraînés provoque des spasmes et affecte les terminaisons nerveuses situées le long de la colonne vertébrale. Habituellement, cette douleur disparaît rapidement et ne nécessite ni traitement ni surveillance par un spécialiste. Mais si l'inconfort persiste longtemps, vous devriez consulter un médecin.

Maladies rénales, voies urinaires.

La lombalgie est souvent due à une maladie des reins ou des voies urinaires. La pyélonéphrite, la cystite, la lithiase urinaire, ainsi que la douleur, provoquent une augmentation de la température, l'apparition de sang ou de pus dans l'urine, la transpiration et d'autres symptômes.

Tour de poitrine

La taille des glandes mammaires peut également affecter l'inconfort. Il tire le bas du dos chez les femmes, en particulier avec un physique mince, en raison de la charge supplémentaire sur la colonne vertébrale, ce qui crée une grande poitrine. Porter les bons sous-vêtements ou corsets peut aider à réduire la douleur.

Climax

La ménopause féminine est associée, tout d'abord, à l'arrêt du fonctionnement des ovaires et à des modifications de la structure de cet organe dues aux changements hormonaux, qui peuvent provoquer des douleurs dans la région lombaire. Aussi, une femme s'inquiète des manifestations de la ménopause telles que transpiration excessive, rougeur du visage, etc. Une fois la ménopause terminée, la douleur disparaît d'elle-même.

En surpoids

Le corset musculaire d'une personne effectue la tâche de répartir la charge pendant le travail du système musculo-squelettique. La prise de poids avec des muscles faibles entraîne un stress supplémentaire, des larmes et d'autres conséquences négatives pouvant entraîner des douleurs dans la colonne lombaire. Pour éviter cela, une femme doit contrôler son poids et renforcer ses muscles.

Maladies oncologiques

La lombalgie chez les femmes peut parfois indiquer un cancer. Le cancer des os affecte le tissu osseux spongieux, qui comprend les vertèbres. La douleur dans les premiers stades est périodique, puis la douleur s'intensifie et la fonction motrice est altérée. Dans ce cas, une femme a besoin d'un traitement multifonctionnel, prenant des médicaments spéciaux prescrits par un médecin.

Chaussures à talon

Les femmes qui abusent des talons aiguilles ou des talons hauts ont un risque élevé de maladies de la colonne vertébrale en raison de la charge mal répartie sur le pied. Cela est particulièrement vrai pour les personnes ayant une prédisposition génétique aux pieds plats, à la scoliose, etc. Les chaussures doivent être aussi confortables que possible, il vaut mieux opter pour des modèles orthopédiques.

Méthodes de diagnostic

Après un rendez-vous avec un spécialiste, en règle générale, les méthodes de contrôle de diagnostic suivantes sont utilisées:

  • examen échographique des reins, des organes pelviens et de la région abdominale;
  • Radiographie de la colonne vertébrale pour détecter les changements dans les disques intervertébraux ;
  • Imagerie par résonance magnétique, qui reflète une image étendue des processus qui se produisent dans la colonne vertébrale ;
  • analyse biochimique du sang, de l'urine, du liquide céphalo-rachidien, etc.